Christophe Schohn  Réalisateur-scénographe

ESTIVALES STRASBOURG

Proposition d'un groupement d'entreprises locales : Cnograph  Inventive sarl, Seppia, Lagoona

pour le spectacle des Estivales 2016 à Strasbourg , projection vidéo grand format sur le parvis et le trancept sud de la Cathédrale, la façade du Palais Rohan, la façade de l'Oeuvre Notre Dame ,

un show à 360 °.

Grâce au travail remarquable de Stéphane Potier qui a modelisé en 3D la Cathédrale de Strasbourg, (Architecture, statuaire, horloge astronomique, Pilier des Anges : les sources des images 3D du film "Les Bâtisseurs" Arte) nous  réalisions un contenu projetté de qualité et en volume , qui permet des mouvements spectaculaires, des mises en valeur originales, des profondeurs, des travelling intra-muros pour une découverte intérieure , des colorisations précises et surprenantes.....

Un concept original et unique, qui évite le plaquage 2D d'images communément utilisé...

Des contenus et un dispositif hors normes....

• Projection sur la Cathédrale en 24 K,

• 2 shows proposés simultanément

• plus de  87 millions de pixels

• 780 000 lumens pour une surface projetée de 12 000 M2  

• 26 vidéoprojecteurs de 30000 lumens

• une automation des serveurs et de la conduite des spectacles

  • 2 km de fibre optique

• 2 projecteurs laser couleur pour 12 000 Watt  

• une diffusion audio multipoints et spatialisée

• une intégration parfaite des tours...

Le dossier n'a pas été retenu par le service évènemenst de la Mairie de Strasbourg 

Un concept est pourtant né , work in progress....

Copyright CNOGRAPH INPI 499452-310114

Pour les initiés, ce visuel est inspiré par le travail de Vaughan Oliver, designer et typographe anglais. ( Pixies-Bossanova)

C'est un clin d'oeil à l'exposition organisée en 1991 par Christophe, place Kléber à l'Aubette , pour cet illustrateur mondialement reconnu.

Homme de rencontres, Oliver collabore avec Nigel Grierson, photographe diplômé du Royal College of Art. Sous le nom de 23 Envelope, ils élaborent le graphisme des groupes Modern English, Cocteau Twins, This Mortal Coil, Lush... La coopération avec Grierson prend fin en 1986, au profit du designer Christopher Bigg et du photographe Simon Larbalestier. Ils créerons des identités visuelles très abouties comme celle en apogée des Pixies, qui campe un univers familier, étrange et révolu, proche de celui des photographies de Joel-Peter Witkin.

<< Back